Isabelle GANCEL se présente

Une passion pour le chant sans discriminations vocales,
Un travail vocal constant et dans tous les sens.
Quand la voix devient une voie.

En 1993 est née une passion pour le chant, le travail vocal et la voix. Depuis, ma vie s’étire, se tisse, se brode… sur le fil du son.

Chanteuse professionnelle depuis 20 ans, j’ai constitué un groupe vocal, « X Filles », dont le travail sera remarqué et soutenu par Conseil général, Conseil régional, DRAC de Basse Normandie et Ville de Caen.
Nos spectacles mêlant chant et théâtre nous mèneront en France, en Allemagne, en Belgique, en Macédoine…

Pendant près de 20 années, X Filles sera ma principale activité professionnelle comme chanteuse et administratrice de la compagnie.

En parallèle à cette activité, j’ai beaucoup travaillé le chant lyrique et les chants du monde. J’ai une voix « naturelle » qui n’a jamais connu les conservatoires, mais le chant lyrique me comble par l’engagement qu’il demande. J’aime son énergie vibratoire. J’ai travaillé la technique vocale et le répertoire lyrique avec Elisabeth Kapour et Pierre Mervant.

Pour les chants du monde, c’est une autre « chanson »…
J’y suis venue par des rencontres : j’ai chanté des polyphonies géorgiennes avec un chœur de femmes géorgiennes dirigées par Témo Gourouli, j’ai appris des chants arabes avec Mohamed Ben Cheik chanteur marocain, des chants bulgares avec Tsvetenka Varimézoma, des chants indiens lors d’un stage au Rajasthan, des chants Gospel avec Rhoda Scott, du chant jazz avec Sonia Cat-Berro. J’ai chanté dans un quintet vocal féminin dirigé par Nasrin Pourhosseini créé en mai 1997 avec à la clef un spectacle, « Les Hespérides » écrit en grec ancien, latin et perse…

Par ailleurs, j’ai approfondi ma formation en travaillant les harmoniques de la voix avec Daibouri Choque, utilisé la voix comme outil d’investigation avec le Roy Hart Theater, et fait de nombreux stages de direction de chœur avec le centre d’art polyphonique et le Far.

Et puis, il y a 5 ans, j’ai accepté de prendre « en voix » un atelier de chant dans mon village. Il a révélé une facette de moi-même à laquelle je ne songeais pas. Transmettre, pour ensemble donner du souffle à notre voix, à notre vie. Se retrouver, rire, échanger et chanter comme on respire ; trouver sa voix, sa place dans le groupe sans être au-dessus ni en dessous. Trouver un son commun avec tous et toutes.

Je propose une approche du chant personnelle, en résonance avec le corps des autres pour trouver ensemble son chemin vocal sans faire intervenir le mental et l’analyse.

Hélène et moi, nous sommes des personnalités différentes mais un même amour du chant et du son vibrant nous unit, ainsi qu’un mode de transmission de voix à voix, d’humain à humain : la transmission orale et tout ce qui améliore, facilite le lien à l’autre.
La voie du chœur, en somme !

Isabelle Gancel